Par biomatériau (constituant d'un DM), on entend un matériau non vivant destiné à interagir avec des systèmes biologiques dans le but d'évaluer, de contrôler, ou de traiter, de remplacer, de supplémenter, ou de faciliter la régénération des tissus du corps (Sorrente, 2005).

Le transfert d'une innovation technologique dans le domaine des biomatériaux présente plusieurs difficultés spécifiques : il exige des compétences pluridisciplinaires pour répondre au cahier des charges, multiplicité d'acteurs et prise de risque.

Cahier des charges du biomatériau idéal

  • Cytocompatible
  • Biocompatible (voire hémocompatible)
  • Propriétés mécaniques adaptées
  • Résistance à la corrosion, à l'usure
  • Cinétique de dégradation contrôlée et non toxicité des produits de dégradation
  • Promotion ou inhibition de l'adhésion et de la prolifération cellulaire
  • Activité biologique (délivrance de facteurs de croissance, antibiotiques, anti inflammatoires, anti mitotiques...)
  • Radio opaque
  • Stérilisable
  • Injectable, modelable, ou sur mesure
  • Ancillaires adaptés